1. Accueil
  2. S'inspirer
  3. Le saviez-vous ?
  4. Comment lutter efficacement contre le calcaire dans la salle de bain ?
Le saviez-vous ?

Comment lutter efficacement contre le calcaire dans la salle de bain ?

Le calcaire est naturellement présent dans l’eau, mais à partir d’un certain seuil il rend l’eau dure et se dépose dans nos salles de bain. Traces blanchâtres, joints verdis et baisse de la pression de l’eau sont autant de signes de sa présence. Il est nécessaire d’agir pour éviter que le calcaire s’installe et nuise aux installations sanitaires. Voyons ensemble quelques astuces et solutions de prévention pour lutter efficacement contre le calcaire dans la salle de bain.

Les conséquences du calcaire dans la salle de bain

Calcaire salle de bain

L’eau qui arrive dans nos robinets vient des nappes souterraines. Elle est chargée en minéraux et malgré les traitements qu’elle subit avant d’être distribuée, la quantité de sels minéraux dans l’eau courante que nous utilisons peut-être plus ou moins importante, et donc l’eau plus ou moins dure. Lorsque l’eau stagne dans les canalisations ou qu’elle s’évapore, des traces de calcaires apparaissent, appelées « tartre ». Rapidement, des taches blanches apparaissent, des dépôts verdâtres recouvrent les joints et la robinetterie perd de son éclat.

Ennemi principal de la plomberie, le calcaire s’installe discrètement et s’accumule avec le temps. Il obstrue les pommeaux de douche et les mitigeurs, entrainant une baisse de la pression d’eau. Il peut également entraîner des dysfonctionnements des appareils ménagers et du chauffe-eau, ainsi qu’une surconsommation électrique. Dans les cas les plus extrêmes, il peut arriver que cela bouche les canalisations et provoque des fuites.

 Nos astuces pour éliminer le calcaire dans la salle de bain

Quand le calcaire apparaît dans la salle de bain, il faut agir rapidement afin d’éviter qu’il s’incruste et forme des dépôts de tartre difficile à retirer. Les astuces de grand-mère sont nombreuses. Naturelles et économiques, elles permettent de traiter efficacement les problèmes de calcaire.

Lutter contre le calcaire dans la salle de bain

Le vinaigre blanc est une arme anticalcaire redoutable. La méthode d’application est simple et efficace : faire chauffer le vinaigre avec de l’eau, l’appliquer avec une éponge humide ou un pulvérisateur sur les surfaces à traiter, laisser agir, frotter et rincer. Vous pouvez également détartrer votre pommeau de douche ou votre mitigeur en les faisant tremper 10 à 30 minutes dans le mélange vinaigre eau chaude à l’aide d’un sac de congélation. Votre robinetterie sera comme neuve !

Le bicarbonate de soude est aussi un produit incontournable pour lutter contre le calcaire. En le mélangeant avec de l’eau, on obtient une pâte que l’on peut appliquer sur la robinetterie. On laisse sécher, on frotte, puis on rince. Pour un résultat optimal, on peut l’associer à du vinaigre blanc.

Autre solution contre le calcaire qui a fait ses preuves : le citron. Il suffit d’imprégner un chiffon humide avec du jus de citron et de frotter les zones entartrées pour redonner de l’éclat à votre salle de bain. Attention cependant de ne pas laisser agir plus de 10 minutes au risque d’abîmer les surfaces.

Enfin, pour traiter les problèmes de calcaire dans les canalisations, vous pouvez avoir recours aux cristaux de soude, un moyen simple et naturel pour éliminer les dépôts.

Des produits chimiques anticalcaires, disponibles en grande surface, sont également très probants pour lutter contre le tartre dans la salle de bain. On peut y avoir recours lorsque les solutions douces ne suffisent plus. Ces produits sont néanmoins très corrosifs, voir toxiques. Il convient donc de les utiliser avec parcimonie et en respectant certaines mesures de précautions d’usage.

Les solutions durables pour prévenir le calcaire dans la salle de bain

Plus le calcaire s’installe, plus il est difficile de s’en débarrasser. Comme il est toujours plus aisé de prévenir que de guérir, la première précaution à prendre pour éviter l’apparition de tartre est d’entretenir très régulièrement, voir quotidiennement, sa salle de bain. L’utilisation d’une raclette sur les parois et le carrelage à la sortie de la douche, et le séchage de l’ensemble avec un chiffon propre, est un excellent moyen d’éviter l’apparition des traînées blanches. Le nettoyage régulier des joints avec une vieille brosse à dents permet aussi d’éviter les dépôts de calcaire et les taches verdâtres. L’application d’une goutte d’huile sur votre robinetterie préservera durablement son éclat. Enfin, l’utilisation régulière de bicarbonate de soude et de vinaigre blanc sur les parois de douche, le carrelage et la robinetterie, les protègera également des marques du tartre.

Pour vous rendre la tâche du ménage plus facile, optez pour des revêtements ayant reçu un traitement anticalcaire. Chez Kinedo, c’est le cas de quasiment toutes les parois de douches (sauf gamme Supra). Le verre de sécurité est systématiquement traité pour empêcher le tartre de se déposer, évitant ainsi l’apparition de traces et facilitant le nettoyage.

Au-delà, des préoccupations esthétiques et des risques pour les installations sanitaires, le calcaire présent dans l’eau est aussi à l’origine d’autres désagréments : peau qui tiraille après la douche, cheveux ternes, accumulation de saletés et prolifération bactérienne. La solution idéale pour traiter le problème à la source est d’installer un adoucisseur d’eau. Cet appareil, branché à l’arrivée d’eau du logement, élimine le calcaire, améliorant fortement le confort de vie. Ainsi, vous protégez vos installations sanitaires, l’éclat de votre salle de bain et la santé de votre peau et de vos cheveux !