* champs obligatoires
Nos conseils pour une rénovation de salle de bain réussie

Nos conseils pour une rénovation de salle de bain réussie

Le 11 août 2021
Partager :

La rénovation d’une salle de bain vous permet d’apporter plus de confort et de fonctionnalité à cette pièce essentielle de la maison, tout en apportant une plus-value à votre logement. Mais ce n’est pas toujours une mince affaire ! Confort, sécurité, praticité… il faut prendre en compte de nombreux critères et cela peut parfois virer au cauchemar. Pas de panique, Kinedo vous donne tous les conseils pour bien réussir la rénovation de votre salle de bain.

 

Rénover une ancienne salle de bain, en quoi ça consiste ?

Lorsque vous décidez de rénover votre salle de bain, il faut commencer par bien définir le type de rénovation que vous souhaitez réaliser. On distingue 3 grands types de rénovation :  

Le relooking – home staging 

Le relooking ou home staging a pour objectif d’améliorer l’aspect de votre salle de bain pour la mettre en valeur, principalement dans le cadre d’une revente. Il s’agit de travaux à moindre coût qui se concentrent en général sur un point en particulier : les murs, le sol, le mobilier… Il peut s’agir par exemple de poser un sol en pvc au-dessus d’un carrelage, ou encore de repeindre une baignoire pour lui redonner un aspect plus moderne.

Le relooking prend en général 1 à 2 jours et le budget est réduit car il ne nécessite généralement pas l’intervention d’un professionnel.

 

La rénovation partielle

Vos sanitaires sont vieillots, votre carrelage mural est trop terne ? Ce point négatif vous empêche de profiter au mieux de votre salle de bain ?

Dans ce cas, vous pouvez vous contenter d’une rénovation partielle de votre salle de bain qui redonnera un coup de jeune à votre pièce. Une rénovation partielle peut être réalisée en 1 à 5 jours et nécessite un investissement financier limité.

 

La rénovation totale

Dans le cas d’une rénovation totale, votre salle de bain sera refaite du sol au plafond. Murs, sol, sanitaires, mobilier, parfois même plomberie et électricité, c’est l’ensemble des éléments de votre salle de bain qui seront modifiés.

La rénovation totale implique un budget conséquent et rendra votre pièce inutilisable pendant 1 à 3 semaines selon l’ampleur des travaux. Elle nécessite l’intervention de plusieurs corps de métier qui devront se coordonner pour que le chantier se déroule au mieux (plombier, carreleur, peintre, électricien…).

Nous vous recommandons fortement de faire appel à un professionnel dans le cadre d’une rénovation complète. Il saura vous conseiller sur l’agencement de votre pièce, le choix des matériaux et des équipement,  tout en prenant en compte les contraintes techniques (plomberie, électricité, ventilation…).

 

Guide rénovation salle de bain

 

Quel budget pour la rénovation d’une salle de bain ?

Il est difficile d’estimer le prix d’une rénovation de salle de bain tant elle dépend de l’état initial de votre pièce, mais également du type de travaux engagés et des matériaux choisis.

Pour un relooking, le budget dépasse rarement 1000 euros. Il peut aller de 50 euros lorsqu’il s’agit de repeindre un mur à quelques centaines d’euros si vous décidez de changer vos meubles de rangements.

Pour une rénovation partielle, le budget peut fortement varier selon la nécessité ou non de faire intervenir un professionnel.  On comptera en moyenne 800 à 2000 euros pour une rénovation partielle de salle de bain.

Pour une rénovation totale de votre salle de bain, on atteint en moyenne 800 à 1200 euros par m2. Attention, le budget dépend à la fois de l’état initial de votre salle de bain (nécessité de déposer le carrelage, de ragréer le sol…), mais aussi des matériaux et des équipements choisis.

Dans le cadre d’une rénovation totale, nous vous recommandons de faire réaliser 2 à 3 devis différents avant de choisir votre artisan. N’hésitez pas également à vous rendre en magasin spécialisé pour vous faire une première idée des prix des matériaux (peinture, carrelage…) et des équipements (sanitaires, mobilier). Cela vous permettra d’affiner votre projet et le budget associé.

 

L’agencement de la pièce

La prise en compte de vos besoins

Dans le cadre d’une rénovation complète de salle de bain, il est important de commencer par lister vos besoins. Voici quelques questions à se poser :

  • S’agit-il de la salle de bain principale du logement ou d’une salle de bain secondaire ?
  • Qui va utiliser cette salle de bain : un couple, une famille, une personne âgée… ?

Pour une salle de bain familiale on préférera une baignoire, alors qu’une douche de plain-pied sera préférable pour une personne âgée.

  • Doit-on installer des équipements spécifiques dans cette salle de bain : WC, lave-linge… ?
  • S’agit-il d’une rénovation pour une utilisation sur le long terme ou en vue d’une revente prochaine ?

Ainsi, dans le cadre d’une revente à court terme, on choisira plutôt une rénovation simple avec une décoration neutre.

  • Quel budget souhaitez-vous investir dans cette rénovation ?

Le montant alloué à la rénovation vous mènera à faire des choix, notamment en termes d’équipement ou de qualité des matériaux.
 

La prise en compte de vos contraintes

Une fois vos besoins et vos envies définis, il faut également considérer les contraintes de votre projet.

Ce sont des caractéristiques sur lesquelles il vous est impossible d’agir, mais qui ont une importance cruciale dans le cadre d’une rénovation. Voici les principales contraintes à prendre en compte :

  • La taille et la forme de votre pièce. On n’agence pas de la même façon une salle de bain rectangulaire de 4 m2 et une grande salle de bain de forme carrée. Il faut également prendre en compte la nécessité de prévoir de l’espace autour de chaque équipement (douche, baignoire, lavabo…).
  • L’emplacement des arrivées et des évacuations d’eau. C’est un point déterminant pour choisir l’emplacement des sanitaires et identifier les besoins en travaux de plomberie.
  • La ventilation de la pièce : fenêtre, VMC… La salle de bain est une pièce qui nécessite une ventilation importante pour éviter l’apparition de moisissures et autres désagréments liés à l’humidité.
  • L’installation électrique : là encore, il faut vérifier la nécessité de refaire ou non l’électricité de la pièce : installation de prises supplémentaires, déplacement de luminaires…

Un artisan professionnel saura vous proposer la solution qui répond au mieux à vos besoins et à vos contraintes, et d’éviter certains écueils.